lundi 26 juillet 2010

Le Shédra de Rigpa s'installe aux États-Unis !


« Explorer la Vue »


Le premier évènement du Shédra de Rigpa aux États-Unis

organisé par l'Institut Tenzin Gyatso


avec le Professeur Steven Goodman


du 25 au 29 septembre 2010


Dans cette introduction à la vue bouddhiste qui promet d'être animée et riche en discussions, le Professeur Steven Goodman explorera l'importance de l'interrogation et de l'investigation contemplatives comme supports de notre pratique spirituelle. En dégageant de nouvelles perspectives sur des points-clés tels que les Quatre nobles vérités, la vue juste, la nature vide de toutes choses, les huit consciences et la nature de bouddha, le Professeur Goodman montrera comment nous pouvons transformer nos expériences quotidiennes de souffrance et de changement en une attitude d'acceptation, de compassion, d'ouverture et de dévotion qui soit sage et attentive. Le séminaire incluera des présentations, des discussions et des méditations guidées. Il est préférable, mais non essentiel, d'avoir quelques notions préalables du bouddhisme.

POUR VOUS INSCRIRE, CLIQUER ICI


Le Professeur Steven Goodman est directeur de recherche et membre permanent du Département d'études asiatiques et comparatives, à l'Institute of Integral Studies de Californie. Il a obtenu son doctorat à l'Université de Saskatchewan, Canada, en 1984. Il est actuellement membre du Conseil consultatif de la Khyentse Foundation et fait partie de la commission de travail pour le Buddhist Literary Heritage Project, qui supervisera la traduction de la totalité du canon bouddhiste en anglais. Le Professeur Goodman a enseigné sur l'Abhidharma au Shédra de Rigpa à Lérab Ling en 2002 et un livre basé sur l'enseignement qu'il donna à cette occasion paraîtra prochainement chez Snow Lion.

Lérab Ling dit au revoir à Khyentsé Yangsi Rinpoché

Environ 5 000 people dans le monde entier ont regardé en direct le vidéo streaming
de l'enseignement de Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché à Lérab Ling.
Photo : Bart de Natris

Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché a participé à six jours de célébrations en compagnie des étudiants de Rigpa dans le sud de la France, et a conclu sa visite à Lérab Ling en promettant de revenir.

Khyentsé Yangsi Rinpoché, qui a eu 17 ans le mois dernier, voyageait en Occident pour la première fois, pour célébrer le centenaire de son prédécesseur, Dilgo Khyentsé Rinpoché.

Après le début de sa tournée en Dordogne, à La Sonnerie, le siège principal de Dilgo Khyentsé Rinpoché en Europe, Khyentsé Yangsi Rinpoché a été accueilli par Sogyal Rinpoché, Orgyen Tobgyal Rinpoché, Namkha Rinpoché et 1 500 personnes à son arrivée à Lérab Ling.

Il était accompagné de Shéchèn Rabjam Rinpoché, le petit-fils et héritier spîrituel de Dilgo Khyentsé Rinpoché, et de Matthieu Ricard, qui a passé de nombreuses années au service de Khyentsé Rinpoché, en tant qu'assistant et traducteur.

Le point fort de la visite a été l'enseignement donné par Khyentsé Yangsi Rinpoché dans le temple, sa première grande conférence publique en Occident, où il a parlé de La Lignée du bon cœur. Son enseignement a été regardé en direct grâce à un vidéo streaming gratuit par environ 5 000 personnes dans le monde, notamment la mère de Khyentsé Yangsi Rinpoché au Bhoutan.

Sogyal Rinpoché et Rabjam Rinpoché applaudissent à la fin de l'enseignement de
Khyentsé Yangsi Rinpoché
Photo: Ane Damchö Drolma.

Khyentsé Yangsi Rinpoché a donné les transmissions de pouvoir de Rangjoung pémé nyingtik et Péma tséyi nyingtik, des « trésors de l'esprit » révélés par Dilgo Khyentsé Rinpoché. Il a présidé à une journée entière de pratique dans le temple, lors de l'anniversaire de Guru Rinpoché, ainsi qu'à une pratique d'offrande de sang sur la colline de Lérab Ling.

Il a également rencontré les adolescents du programme de Rigpa pour les jeunes, a répondu à leurs questions sur la façon dont ils peuvent appliquer les enseignements dans leur vie, et a donné une entrevue à View Magazine.

La visite de Khyentsé Yangsi Rinpoché a eu lieu presque jour pour jour 20 ans après les derniers grands enseignements de Dilgo Khyensté Rinpoché en occident, à Prapoutel dans les Alpes françaises.

Lorsqu'il a accueilli Khyentsé Yangsi Rinpoché à Lérab Ling, Sogyal Rinpoché a dit : « À Prapoutel en 1990, j'ai demandé à Khyentsé Rinpoché de revenir et il a promis de le faire. Nous attendons depuis ce moment-là. Et aujourd'hui, maintenant, cette promesse s'est réalisée. C'est pourquoi c'est si incroyablement émouvant, et significatif, Rinpoché de vous accueillir ici aujourd'hui. »

Chaque journée abondait en occasions de se remémorer Dilgo Khyentsé Rinpoché et d'entendre parler de tout ce qu'il a accompli au service de l'enseignement du Bouddha.

Orgyen Tobgyal Rinpoché partageant des histoires de l'époque
où il accompagnait Dilgo Khyentsé Rinpoché.
Photo: Jens Arnoul

Rabjam Rinpoché et Orgyen Tobgyal Rinpoché ont tous deux partagé leurs souvenirs de Khyentsé Rinpoché, et Matthieu Ricard a montré des photographies prises alors qu'il servait Khyentsé Rinpoché.

Il y a eu la projection de Brilliant Moon, un film tourné récemment par Néten Chokling Rinpoché sur la vie de Dilgo Khyentsé Rinpoché, et certains des objets personnels de Dilgo Khyentsé Rinpoché, notammment des reliques du Bouddha, ont été exposés pendant toute la visite.

Matthieu Ricard montre une sélection de ses photographies
Photo: Jon Schmidt

La tournée internationale de Khyentsé Yangsi Rinpoché le mène maintenant au Portugal, en Croatie, aux États-Unis, au Canada, à Mexico, à Hong Kong, à Taiwan et en Malaisie, avant la conclusion des célébrations du centenaire à Bodhgaya, Inde, en décembre.

Alors qu'il se préparait à partir, Khyentsé Yangsi Rinpoché a dit : « Je n'oublierai pas de revenir à Lérab Ling ».



Pour plus de photos de la visite
, cliquez ici

vendredi 23 juillet 2010

Plusieurs milliers de personnes à l'écoute de la conférence publique de Khyentsé Yangsi Rinpoché

Le 18 juillet, Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché a donné sa première conférence publique en Occident, s'adressant à plus de 1 500 étudiants de Rigpa, invités et membres du grand public, rassemblés dans le temple de Lérab Ling, en compagnie de Rabjam Rinpoché, Sogyal Rinpoché, Orgyen Tobgyal Rinpoché et Namkha Rinpoché. Des milliers d'autres ont regardé la conférence en vidéo streaming dans 23 centres Rigpa dans le monde, ou chez eux.

Rinpoché a enseigné sur La lignée du bon cœur et a partagé quelques points-clés des enseignements que lui-même applique dans sa vie.

C'est la première tournée de Khyentsé Yangsi Rinpoché en Occident. Pour connaître toutes les dates de la tournée, cliquez ici.

mardi 20 juillet 2010

Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché arrive à Lérab Ling


À son arrivée à Lérab Ling cet après-midi, Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché a été accueilli de façon traditionnelle. Plus de 1 000 étudiants s'étaient placées tout au long de la route pour le saluer avec des écharpes blanches.

Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché à son arrivée à Lérab Ling
avec Rabjam Rinpoché (derrière lui),
Orgyen Tobgyal Rinpoché (à l'extrême droite) et
Namkha Rinpoché (à l'extrême gauche)


Aujourd'hui, (dimanche 18), sa conférence publique sera diffusée en direct par vidéo streaming, en anglais, français, allemand et espagnol.

Vous pouvez tous vous joindre gratuitement à l'évènement en cliquant sur :
http://videostreaming.rigpa.org

Mettez-vous à l'écoute à 15h 00 (heure française)


Sogyal Rinpoché accueille Khyentsé Yangsi sous l'œil de Rabjam Rinpoché


(Photos : Jonker Burger)

Sa Sainteté Sakya Trizin à Rigpa Berlin

Sainteté Sakya Trizin a reçu un accueil traditionnel à son arrivée à Rigpa Berlin, le 3 juillet 2010.

Photo : Alexander Lauber

Photo : Jana Biedka

Ce soir-là, il a enseigné sur les Six Pâramitâ, s'adressant à plus de 300 étudiants venus de différents groupes bouddhistes, ainsi qu'à d'autres participants dont c'était la première rencontre avec l'enseignement du Bouddha. En même temps, plus de vingt centres Rigpa dans le monde se sont joints à l'enseignement grâce à un vidéo streaming.

Les deux jours suivants, Sa Sainteté a donné une transmission de pouvoir très spéciale de Vajrakîlaya, de la lignée Khön.


De gauche à droite : Rangdrol Rinpoché, Tulkou Péma,
Tulkou Péma Wangyal,
Jigmé Khyentsé Rinpoché,
Dzongsar Khyentsé Rinpoché
Photo : Alexander Lauber

Dzongsar Khyentsé Rinpoché, Tulkou Péma Wangyal, Jigmé Khyentsé Rinpoché, Rangdrol Rinpoché et Tulkou Péma se trouvaient aussi à Berlin et sont venus au centre Rigpa pour saluer Sa Sainteté et recevoir la transmission de pouvoir.


Photo : Ane Damchö Drolma

Sa Sainteté Sakya Trizin est le détenteur du trône de l'école sakya du bouddhisme tibétain. Il est aussi le 41ème patriarche de la lignée Khön qui remonte à 1073. C'est un ami d'enfance de Sogyal Rinpoché et il vient régulièrement donner des enseignements et des transmissions de pouvoir au sangha de Rigpa.

mercredi 14 juillet 2010

Plus que quelques jours ! Regardez gratuitement la vidéo en streaming de la conférence publique de Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché

Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché et Sogyal Rinpoché
lors des cérémonies d'inauguration du
Centenaire de Dilgo Khyentsé Rinpoché au Népal, en février 2010

Nous espérons que vous pourrez tous être à l'écoute de la conférence publique de Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché : La lignée du bon cœur.


QUAND : le 18 juillet 2010, 15h 00 (heure française).

: Cliquez simplement sur : www.videostreaming.org pour visionner gratuitement la vidéo en streaming.

La vidéo en streaming sera diffusée en anglais, français, espagnol et allemand.

Le vainqueur de la coupe du monde inspiré par le bouddhisme tibétain


Un des membres de l'équipe de football qui a gagné la Coupe du monde pour l'Espagne éprouve un vif intérêt pour le bouddhisme tibétain depuis sa lecture du Livre tibétain de la Vie et de la Mort.

Carles Puyol faisait partie des joueurs espagnols qui ont permis à l'Espagne de s'imposer 1 but à 0 contre les Pays-Bas durant les prolongations dimanche dernier, remportant ainsi pour la première fois la coupe du monde.

Selon un reportage sur phayul.com, le Vén. Thupten Wangchen, de la casa del Tibet à Barcelone, a dit à la Voix de l'Amérique que « l'intérêt de Puyol pour la culture tibétaine et le bouddhisme a commencé après sa lecture du livre de Sogyal Rinpoché, le Livre Tibétain de la Vie et de la Mort, qui l'a aidé à faire face au décès d'un membre de sa famille. »

Puyol, qui joue au FC Barcelone, a rencontré le Dalaï-Lama lorsque Sa Sainteté a visité cette ville en 2007.

Le Vén. Wangchen (sur la photo, en haut à droite) a ajouté que Puyol porte un tatouage sur le bras gauche qui lit « Le pouvoir est dans l'esprit. Les forts restent. »

Pour lire le reportage sur phayul.com, cliquez ici.

mardi 13 juillet 2010

Sogyal Rinpoché enseigne à Mexico


À l'invitation de Shéchen Rabjam Rinpoché et dans le cadre des célébrations du centenaire de Kyabdjé Dilgo Khyentsé Rinpoché a donné deux conférences publiques à Mexico, le 30 juin et le 1er juillet, auxquelles plus de 1 000 personnes ont participé.


La visite de Rinpoché à Mexico a été un événement émouvant et passionnant pour nombre d'entre eux, car le Livre Tibétain de la Vie et de la Mort a déjà eu dans ce pays un énorme impact et un attrait considérable. L'éditeur du livre au Mexique a exprimé le sentiment d'un grand nombre de participants lorsqu'il a dit que cette visite était « comme un rêve qui se réalisait ».

Lors de ce joyeux événement, les enseignements de Rinpoché ont communiqué le cœur du Livre Tibétain de la Vie et de la Mort, qui montre avec une sagesse si profonde comment comprendre la vie et la façon de vivre, et comment aborder la mort et le moment de la mort.



Reportage Javier Torales. Photos : Shechen Mexico

dimanche 11 juillet 2010

Une inauguration magnifique pour l'Institut Tenzin Gyatso

L'Institut Tenzin Gyatso a été fondé par Sogyal Rinpoché pour promouvoir, explorer et mettre en action les valeurs et principes qui tiennent le plus au cœur de Sa Sainteté le Dalaï-Lama. Une nouvelle phase passionnante de son activité vient de commencer.

Le mois dernier, près de 500 personnes venues de toute l'Amérique du Nord, du Mexique et de l'Europe ont participé aux cérémonies d'inauguration au siège de l'Institut, Tongnyi Nyingjé Ling – le « Centre de sagesse et de compassion » – au nord de l'état de New York.

Le point fort des célébrations a eu lieu le jour de l'ouverture, le 19 juin, quand Sogyal Rinpoché a été rejoint par Lodi Gyari Rinpoché, Lobsang Nyandak, Tsoknyi Rinpoché, Rinchen Dharlo et Daniel Goleman (tous présents sur la photo) pour une série de discours et d'enseignements.

Sogyal Rinpoché a parlé de la « culture de compassion » du bouddhisme tibétain et de la façon dont ses pratiques peuvent transformer notre vie. Lodi Gyari Rinpoché (à droite), l'Envoyé spécial de Sa Sainteté et l'un des principaux conseillers de l'Institut, a expliqué « pourquoi L'Institut Tenzin Gyatso a une telle importance » ; et Lobsang Nyandak, qui représente le Dalaï-Lama aux Amériques, a proposé d'aider l'Institut à devenir un lieu de pèlerinage et un centre d'activité pour les communautés tibétaine et himalayenne d'Amérique du Nord.

Tsoknyi Rinpoché (à droite) a parlé avec éloquence des bienfaits de la méditation dans nos vies affairées, et Daniel Goleman a fait part des récentes recherches scientifiques sur les effets que l'entraînement à la méditation et à la compassion a sur le cerveau. Rinchen Dharlo, Président du Tibet Fund, s'est joint aux autres intervenants pour rendre hommage au Dalaï-Lama et souligner l'importance des valeurs qu'il incarne.

Le Président de l'Institut Tenzin Gyatso, Patrick Gaffney, a dit que l'Institut s'efforcera de contribuer significativement aux trois centres d'intérêt de Sa Sainteté le Dalaï-Lama : l'éducation, l'harmonie entre les religions et l'action sociale compatissante. Il a décrit l'éventail des programmes de l'Institut et a très chaleureusement accueilli les participants tibétains et himalayens.

Étaient présents 100 Tibétains et personnes originaires des régions himalayennes résidant actuellement en Amérique. Nombre d'entre eux furent très émus par les présentations et l'auditoire manifesta avec enthousiasme son appréciation lorsque Tenzin Kunsel, une jeune chanteuse pleine de talent (voir la photo principale en haut de page) offrit un spectacle de chants tibétains. Et on inaugura également le plus long rouleau de calligraphie tibétaine au monde.

Avec le soutien des résidents locaux, Sogyal Rinpoché et Lodi Gyari Rinpoché ont tracé un sentier public qui permettra aux gens de la région de jouir de la beauté du terrain. En présence de dignitaires et de fonctionnaires locaux, Sogyal Rinpoché a offert ses profonds remerciements pour l'aide et les encouragements que la communauté a apporté à l'Institut.

Lors du week-end, l'annonce a été faite que la première promotion d'érudits de l'Institut Tenzin Gyatso rejoindra deux universités américaines à la rentrée 2010. Feront le voyage depuis l'Inde neuf érudits monastiques tibétains spécialement choisis, pour suivre un cursus d'un ou deux ans en neuroscience, biologie, physique, psychologie et philosophie.

Le projet a pour but d'aider à élargir les bases de l'éducation du système monastique du bouddhisme tibétain, en enrichissant la tradition et en favorisant l'émergence d'un groupe de Tibétains, hommes et femmes, à même de tenir des rôles-clés dans les monastères, dans la société ou au sein du gouvernement. En même temps, ces érudits seront mieux équipés pour communiquer l'enseignement du Bouddha d'une façon accessible, efficace et bénéfique dans le monde.

Six érudits, inscrits à l'Université Emory d'Atlanta, ont été bénis par Sa Sainteté le Dalaï-Lama lors d'une audience spéciale à Dharamsala, Inde, en juin dernier. Les autres érudits, qui suivront les cours du Hampshire College, dans le Massachusetts, ont été personnellement choisis par Yongey Mingyour Rinpoché et Tsoknyi Rinpoché.

Dans les mois et années à venir, l'Institut Tenzin Gyatso a l'intention d'offrir aux communautés tibétaine et himalayenne un environnement où se rencontrer et poursuivre leurs traditions religieuses et culturelles. Il développera aussi des méthodes pour que les enseignements bouddhistes sur « l'entraînement de l'esprit » à la compassion (lojong en tibétain) soient accessibles au plus grand nombre, et spécifiquement aux hauts responsables issus du monde des entreprises, du gouvernement, de l'éducation, des arts et des métiers d'aide ; Tongnyi Nyingjé Ling propose des cours de méditation hebdomadaires et met en place des programmes d'accompagnement spirituel et d'éducation bouddhiste traditionnelle.

Pour plus d'informations sur l'Institut Tenzin Gyatso, cliquer
ici

Toutes les photos sont de Barbara Mullin

vendredi 9 juillet 2010

Un rendez-vous à ne pas manquer : vidéo streaming en direct et gratuit : Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché : Conférence publique, le 18 Juillet 2010, 15h


Le 18 juillet 2010, Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché donnera une conférence publique, La lignée du bon cœur, lors de sa visite à Lérab Ling, le principal centre de retraite de Sogyal Rinpoché en France.

Cet enseignement sera diffusé par flux idéo en direct et gratuitement en anglais, français, allemand et espagnol.

Vous êtes tous les bienvenus.

Cliquez simplement sur : http://videostreaming.rigpa.org

Détails
Date : 18 juillet 2010
Heure : 15h 00, heure française (GMT+2)
Site du vidéo streaming : http://videostreaming.rigpa.org

Pour plus dinformations : http://www.lerabling.org OU http://www.rigpa.org

Cette année commémore le centième anniversaire de la naissance de Kyabdjé Dilgo Khyentsé Rinpoché, l'un des maîtres spirituels les plus importants de notre temps. Tout un programme de rassemblements, d'enseignements et d'événements a été organisé pour célébrer sa vie et ses extraordinaires accomplissements, et pour présenter au monde son incarnation, Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché.

Pour plus d'informations sur la tournée internationale et les célébrations de l'anniversaire, cliquez sur : http://web.me.com/vsandoval/Shechen_New/2010_Centennial_Celebrations.html

mercredi 7 juillet 2010

Bon anniversaire, Votre Sainteté !



À l'occasion de la visite de Sa Sainteté le Dalaï-Lama à Lérab Ling, le centre de retraite de Rigpa dans le sud de la France, un groupe de musiciens interprète la Prière pour la longue vie de Sa Sainteté sur la base d'un chant tibétain traditionnel.

Pourquoi le Sangha est-il si important ? Dzongsar Khyentsé Rinpoché l'explique au centre de Rigpa à Berlin


Le matin du 26 juin 2010, sous un ciel éclatant de lumière, Dzongsar Khyentsé Rinpoché est arrivé au centre de Rigpa à Berlin, pour donner une demi-journée d'enseignement à des étudiants venus de différentes écoles bouddhistes.


Il a enseigné sur l'importance du Sangha, l'un des Trois Joyaux (Bouddha, Dharma et Sangha), à plus de 200 personnes réunies devant la statue du Bouddha de trois mètres de haut, dans la principale salle de réunion du Centre.



Rinpoché a aussi enseigné sur la pratique de Tendrel nyésel.

Pour plus d'informations sur Dzongsar Khyentsé Rinpoché, cliquez sur : www.siddhartasintent.org

lundi 5 juillet 2010

Diffusion gratuite par flux vidéo de la conférence publique de Khyentsé Yangsi Rinpoché à Lérab Ling, le 18 juillet 2010


Dans moins de dix jours, Lérab Ling accueillera pour la première fois Dilgo Khyentsé Yangsi Rinpoché. Khyentsé Yangsi Rinpoché est, bien sûr, l'incarnation du grand maître Kyabdjé Dilgo Khyentsé Rinpoché, l'un des maîtres racine de Sogyal Rinpoché.

Le 18 juillet 2010, à 15 heures (heure française), Khyentsé Yangsi Rinpoché donnera une conférence publique
qui sera diffusée gratuitement en flux vidéo. Vous pouvez tous vous joindre à la conférence.

Cliquez simplement sur :
http://videostreaming.rigpa.org

Khyentsé Yangsi Rinpoché visite Lérab Ling, le principal centre de retraite de Rigpa, dans le cadre de sa tournée internationale, qui coïncide avec les célébrations du centenaire de la naissance de Dilgo Khyentsé Rinpoché.


Les célébrations du centenaire ont débuté en février dernier au Népal et se poursuivront tout au long de l'année avec différents événements et enseignements. Pour consulter le programme complet des événements, cliquez
ici.

Et vous pouvez lire un reportage sur l'inauguration des célébrations du centenaire en cliquant
ici.



dimanche 4 juillet 2010

Quelques nouvelles fraîches du programme de formation de traducteurs de tibétain de Rigpa

Monastère de Namdroling (Photo : www.namdroling.org )

Le shédra, ou collège d'études, de Rigpa forme progressivement et depuis plusieurs années un petit groupe d'étudiants en philosophie bouddhiste, en art de débat traditionnel tibétan ainsi qu'en tibétain. Ce programme de formation a commencé en Occident, à Dzogchen Beara et à Lérab Ling et continue, depuis cinq ans, au Népal, sous la direction de Khenpo Namdrol, l'un des plus éminents khenpos de l'école nyingma.

Le cursus est conçu pour subvenir aux besoins du sangha de Rigpa en général, en complément des enseignements de Sogyal Rinpoché et des cours proposés dans les différents centres Rigpa dans le monde. Entièrement non-sectaire, il inclut les écrits les plus important des grands maîtres indiens et tibétains, notamment des œuvres sur les sûtra et le tantra. Les professeurs qui commentent ces textes sont des khenpos et des âchârya hautements qualifiés. Des enseignements et conseils supplémentaires sont également recherchés auprès de lamas qui ont un lien avec le sangha de Rigpa. Outre l'étude des textes classiques les plus importants, les étudiants ont l'option d'étudier le tibétain, et toutes les sciences majeures et mineures étudiées par les pandits de l'Inde et du Tibet, ce qui inclut l'histoire du bouddhisme en Inde et au Tibet, la médecine tibétaine, l'astrologie, la grammaire (selon les principaux traités de grammaire tibétaine), la poésie et les arts.

Le shédra propose maintenant son propre programme intensif de formation en traduction depuis le tibétain. Le premier groupe d'étudiants a commencé en mai au Monastère de Namdroling, dans le sud de l'Inde.

Namdroling, le plus grand centre nyingma dans le monde, a été établi par Sa Sainteté Pénor Rinpoché, et accueille plus de 4 000 moines et moniales, ainsi qu'à présent, huit étudiants de Rigpa.

Reportage de Rita Ives, qui fait partie de ce petit groupe d'étudiants, depuis Namdroling


Accompagnés de notre instructeur, nous nous immergeons maintenant pleinement dans la langue tibétaine. Nos classes consistent quotidiennement de l'étude du tibétain classique, du tibétain parlé avec pour tuteurs des moines et des moniales, ainsi que des sessions d'écoute et de compréhension avec un khenpo.


Nous avons aussi la chance de participer à la vie du monastère, notamment à la pratique principale et lors des jours anniversaires du calendrier tibétain. Nous nous sommes rassemblés récemment pour l'anniversaire de Mip'am Rinpoché, un grand maître et écrivain de la tradition nyingma.


Ce soir-là, toute la communauté, monastique et laïque, s'est rassemblée pour la pratique et l'offrande de katak (écharpes blanches de cérémonie) sous un thangka de Mip'am Rinpoché. Et en fin de soirée, les moines ont débattu en son honneur.